Taux d’échec élevé

Les fusions et acquisitions (M&A) représentent une stratégie de croissance clé pour bon nombre d’organisations. Cependant, elles présentent également des risques importants tels que la rotation du personnel, les luttes de pouvoir et le gaspillage de ressources.

En fait, jusqu’à 70% de toutes les fusions et acquisitions ne parviennent pas à atteindre les résultats escomptés ou se soldent par des échecs.

L’incompatibilité culturelle, ou choc culturel, est la principale raison de ces échecs.

Les entreprises engagées dans un processus de fusion-acquisition doivent donc avoir une solide compréhension des aspects cachés et implicites des différentes cultures organisationnelles. 

Nos solutions

Diagnostics de Compatibilité Culturelle

De la due diligence, aux phases d’intégration, nous aidons à créer une organisation unique et performante.

Avant même la signature de l’accord, notre solution Due Diligence Culturelle permet d’évaluer et modéliser la culture de votre cible. Ces informations permettront d’identifier les opportunités et les risques associés à la transaction, améliorant ainsi vos capacités de négociation et d’intégration.

Engagés dans un processus de fusion-acquisition, vous devez avoir une bonne compréhension des différentes cultures organisationnelles, de votre capacité à concilier les différences et à exploiter les similarités culturelles.

Notre approche vous aidera à vous concentrer sur les domaines culturels et les activités qui ont un impact sur la performance des entreprises.

Trouver un moyen de parvenir à promouvoir une culture et des valeurs communes est bien souvent un premier pas vers le succès.

 Une fois la fusion réalisée, nos solutions d’intégration culturelle permettront de créer un langage et un cadre communs pour l’intégration de plusieurs cultures en une seule.

Création d’une « tierce Culture »

Cette évaluation permet d’afficher de façon graphique et consolidée :

  • Les valeurs personnelles de chaque groupe,
  • La façon dont ils perçoivent leur culture actuelle,
  • Et dans quelle direction ils souhaitent aller.

Une fusion-acquisition réussie résulte souvent de la capacité à englober la diversité culturelle et à la transformer en une « tierce culture », partagée et comprise par les collaborateurs et les différents acteurs impliqués.

La comparaison des différents résultats de groupe montre également :

  • Les points de convergence qui peuvent être conservés,
  • Les points de divergence,
  • Les problèmes potentiels inhérents,
  • Les forces mutuelles existantes,
  • Et les domaines où chacun des groupes pourrait apprendre l’un de l’autre.

 Un travail de transformation culturelle liée aux valeurs, attitudes et comportements, peut alors devenir un élément indispensable à la réussite d’une fusion.

Pour échanger avec l’un de nos experts sur la culture de votre organisation