Depuis quelques années, tout écart de conduite en termes d’intégrité morale, ou le fait de ne pas avoir des règles de moralité acceptables peut avoir un impact significatif sur votre résultat, ou même pire, entraîner la faillite de votre entreprise.

Plus que jamais, les organisations ont besoin d’affirmer leurs valeurs et de maîtriser leursrisques éthiques. L’éthique est devenue un sujet de management à part entière, nécessitant des engagements (chartes, codes,…) mais pas que cela….

Donner du sens, attirer et mobiliser les talents, créer la préférence des parties prenantes et se différencier de ses concurrents, sont les nouveaux enjeux des dirigeants. Pour cela, il est attendu des managers qu’ils expriment et incarnent des valeurs porteuses de sens et qu’ils les déclinent en principes éthiques servant de guides à l’action.

L’éthique et la morale

La tradition philosophique ne distingue pas éthique et morale ; éthique vient du grec « ethos » et morale vient du latin « mores » qui signifient tous les deux « mœurs ». Ces principes, qu’on les appelle valeurs, devoirs ou autres vertus, qu’on les collectionne sous l’appellation d’éthique ou de morale servent à la fois de repères pour la pensée et de guides pour l’action.

 « L’éthique, c’est ce qui gouverne vos actions lorsque personne ne vous regarde » Eliane Houlette (procureur national financier)

 

L’éthique regroupe un ensemble de principes qui se différencient et complètent les règles juridiques.

Parce qu’elles intègrent le motif, le mobile des activités humaines et trouvent leur fondement dans l’intériorité de l’être, les règles éthiques ont un champ d’action différent de celui des règles juridiques : un acte pourra être légal mais non conforme à l’éthique.

Comment encourager les comportements éthiques en entreprise ?

Plutôt que lister des règles déontologiques et des codes de conduite auxquelles les salariés doivent se soumettre, il est recommandé d’insuffler une véritable éthique au sein de l’entreprise. Mais comment y parvenir ?

Les résultats de différentes études montrent que les entreprises auraient tout intérêt à organiser des séances de brainstorming ou des débats portant sur les valeurs qui leur sont les plus chères intégrant une série de questions à poser aux équipes afin de guider ces réflexions.

L’éthique est avant tout une culture du questionnement, un espace de dialogue sur les dilemmes du quotidien.

La vertu s’acquiert

Ces conversations partent du principe que la vertu n’est pas innée, mais qu’elle s’acquiert, indiquent des chercheurs, qui établissent un parallèle avec Platon. Pour le philosophe en effet, la vertu ne s’enseigne pas, elle s’apprend au fil du dialogue.

Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. L’excellence n’est donc pas une action mais une habitude. Aristote

La somme des (bonnes) habitudes créerait donc, in fine, une culture d’entreprise. Cependant, avoir un comportement éthique, penser aux finalités et aux conséquences de ce que l’on fait, réfléchir à plus long terme nécessitent du courage.

Alignement des systèmes formels et informels

Une culture éthique est créée et maintenue grâce à une interaction complexe de systèmes organisationnels formels et informels (qui doivent être alignés afin de lever toute ambiguïté d’interprétation concernant les attentes réelles du management. C’est cet alignement qui créera un message éthique cohérent et soutiendra le comportement éthique. C’est à cause du manque d’alignement que les cultures se brisent

De nombreuses organisations s’efforcent de guider les comportements par le biais de déclarations de valeur, de déclarations de mission, de Crédos, de politiques et de codes de conduite officiels. Mais il est important que les valeurs et la déclaration de mission soient étroitement alignées sur les autres dimensions de la culture. Car les mots importent beaucoup moins que la manière dont ils sont concrétisés.

Notre méthodologie

Compte tenu de l’influence systémique de la culture d’entreprise, changer l’éthique organisationnelle implique de développer ou de modifier simultanément de nombreux aspects de la culture éthique de l’organisation.

A partir des restitutions fournies par nos outils d’évaluations des Valeurs, nous créons des espaces de discussion et de questionnement sur les Valeurs et les dilemmes éthiques auxquels vos collaborateurs sont confrontés au quotidien ainsi que sur les différentes façon de prendre des décisions.

  • Évaluation des valeurs Culturelles vécue et souhaitées,
  • Diagnostic de valeurs épousées,
  • Intégration des valeurs dans vos chartes, codes,
  • Alignement des systèmes formels et informels,
  • Formations des collaborateurs aux mécanismes culturels et humains,
  • Définition de comportements alignés avec les valeurs et les principes éthiques en co-construction avec les collaborateurs,
  • Analyse des comportements déviants.

Pour échanger avec l’un de nos experts sur la culture de votre organisation

Nos articles :

Le risque de « Conformité Robotisée »

L’entreprise doit-elle être éthique ou morale ?